Buried Body on Barrier Beach

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Requiem cum libro Index du Forum // Traduction // Mise en pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Challenger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2007
Messages: 391

MessagePosté le: 16/03/2007 13:07:13    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Je sais, il y a déjà un topic de traduction. Mais je ne suis pas sûre que ce soit très clair d'en mettre plusieurs dans le même topic. Et je sais aussi qu'on a une traduction collective en cours. M'enfin, plusieurs traductions à la fois ça peut aider aussi.

Bien. Kathy Reichs. La Bones du vendredi soir mais dans ses livres. Le titre du sujet, c'est le titre d'un article de journal dans le roman break no bones (ouais, ce titre-là aussi doit être drôle à traduire ^^. J'ai pas trouvé de traduction sur google d'ailleurs mais comme le livre date de 2006, il est ptêt pas encore traduit).

Globalement, dans les deux extraits que je vous propose :
1. énorme avantage par rapport à ce à quoi on peut être confronté habituellement : c'est du vrai anglais américain parlé.
2. énorme inconvénient par rapport à ce à quoi on peut être confronté habituellement : c'est du vrai anglais américain parlé.
Alors forcément, y a des mots, j'ai eu du mal. Y a des expressions, j'ai du mal. Y a des phrases, j'ai du mal. Et en français aussi j'ai du mal visiblement.

Le premier extrait est le tout début du livre. Par contre, je l'ai pris dans son avant-dernier livre (à la fin, y avait une présentation du nouveau et donc le début). Or, dans la version publiée, y a une phrase qui a été supprimée. Mais comme je l'aime bien, je l'ai gardée (je la mettrai entre parenthèses).

Le deuxième a lieu un peu plus tard mais il est lié et puis je l'aime bien. Mr. Green
Je copie la méthode d'Adler.

Never fails. You're wrapping up the operation when someone blunders onto the season's big score.
OK. I'm exaggerating. But it's damn close to what happened. And the upshot was far more disturbing than any last minute discovery of a potsherd or hearth. (The episode ended with the identification of three dead bodies and the consignment of several live bodies to the slammer.)
It was May 18, the second-to-last day of the archaeological field school. I had twenty students digging a site on Dewees, a barrier island north of Charleston, South Carolina.
I also had a journalist. With the IQ of plankton.
"Sixteen bodies?" Plankton pulled a spiral notebook as his brain strobed visions of Dahmer and Bundy. "Vics ID'd ?"
"The graves are prehistorique."
Two eyes rolled up, narrowed under puffy lids.
"Old Indians?"
"Native Americans."
"They got me covering dead Indians ?" No political correctness prize for this guy.
"They?" Icy.
"The Moultrie News."
I floated a brow.
"East Cooper community paper."
Charleston, as Rhett told Scarlett, is a city marked by the genial grace of days gone by. Its heart is the Peninsula, a district of antebellum homes, cobbled streets, and outdoor markets bounded by the Ashley and Cooper rivers. Charlestonians define their turf by these waterways. Neighborhoods are referred to as West Ashley or East Cooper, the latter including Mount Pleasant, and three islands, Sullivans, the isle of Palms, and Dewees. I assumed Plankton's paper covered that beat.
"And you are ?" I asked.
"Homer Winborne."
With his five o'clock shadow and fast food paunch, the guy looked more like Homer Simpson.

Traduction. Bon par contre, par moments, je peux pas m'empêcher de proposer deux trucs.

Never fails. You're wrapping up the operation when someone blunders onto the season's big score.
OK. I'm exaggerating. But it's damn close to what happened. And the upshot was far more disturbing than any last minute discovery of a potsherd or hearth. (The episode ended with the identification of three dead bodies and the consignment of several live bodies to the slammer.)
Toujours la même chose. On est complètement absorbé par son activité quand on se heurte au grand gagnant du moment.
Ok. J'exagère. Mais pas tant que ça non plus. Et le résultat était bien plus fâcheux que n'importe quelle découverte de tessons de poterie ou d'un foyer à la dernière minute. (L'épisode s'est terminé par l'identification de trois cadavres et l'envoi de plusieurs corps vivants au trou.)


It was May 18, the second-to-last day of the archaeological field school. I had twenty students digging a site on Dewees, a barrier island north of Charleston, South Carolina.
I also had a journalist. With the IQ of plankton.
On était le 18 mai, l'avant-dernier jour du chantier universitaire archéologique. Je comptais vingt étudiants à fouiller un site à Dewees, une île barrière au nord de Charleston, Caroline du Sud.
Je comptais aussi un journaliste. Avec un QI de plancton.


"Sixteen bodies?" Plankton pulled a spiral notebook as his brain strobed visions of Dahmer and Bundy. "Vics ID'd ?"
"The graves are prehistorique."
Two eyes rolled up, narrowed under puffy lids.
"Old Indians?"
"Native Americans."
"They got me covering dead Indians ?" No political correctness prize for this guy.
"They?" Icy.
"The Moultrie News."
I floated a brow.
"East Cooper community paper."
-Seize corps ? Plancton sortit un carnet à spirale, son esprit projetant déjà des images de Dahmer et Bundy. Identification ?
-Ce sont des tombes préhistoriques.
Deux yeux roulèrent au ciel et se plissèrent sous d'épais cils. [Hérissés ?]
-De vieux Indiens [/ autochtones] ?
-Amérindiens. [/ Indiens d'Amérique.]
-Ils me font couvrir des Indiens morts ?
Le type ne gagnerait pas le prix du politiquement correct.
-Ils ?
Ton glacial.
-Le Moultrie News.
Je haussai un sourcil.
-Le journal des habitants d'East Cooper.


Charleston, as Rhett told Scarlett, is a city marked by the genial grace of days gone by. Its heart is the Peninsula, a district of antebellum homes, cobbled streets, and outdoor markets bounded by the Ashley and Cooper rivers. Charlestonians define their turf by these waterways.
Charleston, pour reprendre ce que Rhett dit à Scarlett, est une ville caractérisée par la grâce bienveillante du temps qui passe. Son cœur, la Péninsule, est un quartier de maisons construites avant la guerre (de Sécession ?) et traversé par des rues pavées où des marchés de plein air sont bornés par les rivières Ashley et Cooper. Les habitants (Charlestoniens ?) délimitent leur territoire en fonction de ces voies [navigables].

Neighborhoods are referred to as West Ashley or East Cooper, the latter including Mount Pleasant, and three islands, Sullivans, the isle of Palms, and Dewees. I assumed Plankton's paper covered that beat.
Les secteurs sont appelés West Ashley ou East Cooper, ce dernier incluant le Mont Plaisant et trois îles : Sullivans, l'île de Palms et Dewees. J'en déduisis que le journal de Plancton couvrait cette partie.
"And you are ?" I asked.
"Homer Winborne."
With his five o'clock shadow and fast food paunch, the guy looked more like Homer Simpson.
-Et vous êtes ? demandai-je.
-Homer Winborne.
Si on considérait son ombre de cinq heures de l'après-midi et son ventre nourri de fast-food, le type ressemblait plutôt à Homer Simpson.


Bon...les problèmes que je vois sur ce premier extrait, y en a plusieurs évidemment Mr. Green (et y en a que j'ai dû oublier ou pas voir):
-Never fails : Ca rate jamais, je sais pas pourquoi mais ça me convenait pas tout à fait.
-season's big score : le problème, c'est qu'on sait pas à quoi elle se réfère (vu que j'ai pas lu tout le bouquin en plus...) : le journaliste ou le cadavre qu'ils vont découvrir ?
-toute la phrase qui figure pas dans le bouquin publié commençant par «The episode ended with blablabla» : ce qui est flagrant en anglais, c'est la répétition «dead bodies» / «live bodies». Parce que pas que «corps morts» ça se dise pas trop en français mais ça se dit pas trop quand même. Et «corps vivants» c'est moche aussi. J'avais pensé à «êtres vivants» mais j'ai pas été fichue de trouver une répétition équivalente en français...(Pour "slammer" je suis aussi ouverte à d'autres possibilités) Crying or Very sad
-archaeological field school : je sais pas comment on dit en français.
-THE truc qui m'a fait me prendre la tête : I had twenty students / I also had a journalist : comment rendre la répétition comique en français ? Je sèche.
-his brain strobed visions : ???
-THE deuxième BIG problème : Old Indians / Native Americans.
-Le titre du journal ? On traduit ? On traduit pas ? (On traduirait pas les titres connus mais pour les inconnus ?) Idem pour les quartiers : East Cooper / West Ashley (et en gros pour tous les noms de lieux). Et comment on appelle les habitants de Charleston ? Et «barrier island» aussi...Sur google, les sites français laissent l'expression en anglais la plupart du temps.
-Antebellum homes : 1. à quelle guerre ça se réfère ?
2. vaut-il pas mieux le préciser, sachant que chez nous on n'a pas vraiment forcément connu les mêmes guerres ?
-fast food : avec ou sans tiret en français ? Et compte tenu du fait que c'est du langage parlé et contemporain, je propose de laisser fast food en anglais. Tout le monde comprend non ? (et c'est ce qu'on dit ?)


Ah et pendant que j'y pense, y a aussi le community qui m'a rappelé une conférence sur la difficulté de traduire le mot. Mr. Green.


Deuxième extrait au prochain message...
_________________
"I feel trapped. Like a moth, in a bath."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16/03/2007 13:07:13    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Challenger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2007
Messages: 391

MessagePosté le: 16/03/2007 13:22:15    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Et hop, j'aime me répondre à moi-même. Mr. Green

Bon je sais, ça fait long comme traduction (cet extrait est plus court) mais j'aime sa façon d'écrire. Rolling Eyes

I breathed deeply and let it out slowly.
I have a temper. I admit that. Occasionnally, that temper triggers overreaction. I admit that, too. I despise such lapses. And I resent those able to trip that switch in my head. Emma was right. The article was benign. Winborne was doing his job and he outmaneuvered us.
I took another deep breath.
I wasn't angry at Winborne. I was angry at myself for being outsmarted by plankton.
I straightened and stared at myself in the mirror, assessing.
Hazel eyes, bright, some would say intense. Crow's-feet at the corners, but still my best feature.
High cheekbones, nose a bit on the small side. Jaw holding firm. A few grey hairs, but the honey-brown still in charge.
I stepped back for my full body view.
Five-five. One twenty.
Overall, not bad for an odometer reading forty plus.

Traduction

I breathed deeply and let it out slowly.
I have a temper. I admit that. Occasionnally, that temper triggers overreaction. I admit that, too. I despise such lapses. And I resent those able to trip that switch in my head. Emma was right. The article was benign. Winborne was doing his job and he outmaneuvered us.
I took another deep breath.
I wasn't angry at Winborne. I was angry at myself for being outsmarted by plankton.
J'inspirai profondément et expirai lentement.
J'ai du caractère. Je le reconnais. De temps en temps, ce caractère déclenche une réaction excessive. Ca aussi, je le reconnais. Je méprise de telles défaillances. Et j'en veux à ceux capables d'enclencher cet interrupteur dans ma tête / d'appuyer sur cet interrupteur. Emma avait raison. L'article était bénin. Winborne ne faisait que son travail et il nous avait battu sur notre terrain.
J'inspirai de nouveau profondément.
Je n'en voulais pas à Winborne. Je m'en voulais, à moi, d'avoir été moins maligne que du plancton.

I straightened and stared at myself in the mirror, assessing.
Hazel eyes, bright, some would say intense.
Crow's-feet at the corners, but still my best feature.
High cheekbones, nose a bit on the small side. Jaw holding firm. A few grey hairs, but the honey-brown still in charge.
I stepped back for my full body view.
Five-five. One twenty.
Overall, not bad for an odometer reading forty plus.
Je me redressai et m'observai dans la glace, en juge.
Des yeux noisettes, brillants, intenses diraient certains.
Quelques rides au coin des yeux mais toujours mon meilleur visage.
Des pommettes hautes, un nez légèrement ????. Une mâchoire fermement accrochée.
Quelques cheveux gris mais le marron tirant sur une couleur de miel est toujours le patron.
Je reculai pour voir tout mon corps.
Un mètre soixante-sept. Cinquante-quatre kilos cinq cents.
Dans l'ensemble, pas si mal quand le compteur affiche plus de quarante.


Bon...outre le passage auquel j'ai vraiment rien compris (le nose a bit on the small side), les descriptions c'est pas simple. Mr. Green
Quelques problèmes (liste non exhaustive) :
-outmaneuvered us
-outsmarted
-assessing
-my best feature. :lol:
-the honey-brown still in charge.
et l'odometer reading forty plus...


Le pire c'est qu'on comprend bien ce que ça veut dire dans l'ensemble mais pour trouver un équivalent...

_________________
"I feel trapped. Like a moth, in a bath."
Revenir en haut
Adler
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2007
Messages: 350
Localisation: P3X-500

MessagePosté le: 16/03/2007 23:17:19    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
rhalalalalala...Tu sais que ça va faire 9h que je bosse sur ton texte???
Vile va.

Bon alors, je voulais dire que si je reprends tout le texte, c'est pas parce que tout est à reprendre, mais parce que ya teeeeellement de choses qui m'ont tuée que faire des citations me tue encore plus.
Et en plus de ça, les 3/4 du texte ont été vu et revu et rerevu et...Bref, par Challenger et moi, et qu'outre les pétages de câbles et autres cris hystériques muets, la version que je donne là est souvent due à nos trouvailles communes...
Voilaaaa

Bon voici la nouvelle trad:

Never fails. You're wrapping up the operation when someone blunders onto the season's big score.
OK. I'm exaggerating. But it's damn close to what happened. And the upshot was far more disturbing than any last minute discovery of a potsherd or hearth. (The episode ended with the identification of three dead bodies and the consignment of several live bodies to the slammer.)
Toujours la même chose. On est complètement absorbé par son activité quand on se heurte au grand gagnant du moment.
Ok. J'exagère. Mais pas tant que ça non plus. Et le résultat était bien plus fâcheux que n'importe quelle découverte de tessons de poterie ou d'un foyer à la dernière minute. (L'épisode s'est terminé par l'identification de trois cadavres et l'envoi de plusieurs corps vivants au trou.)

Toujours pareil. C'est quand on repasse l'endroit au peigne fin que quelqu'un trébuche sur la découverte de l'année.Ok, j'exagère. Mais pas tant que ça. Et puis ça aurait été tellement moins problématique si cette decouverte de dernière minute avait été un tesson ou un foyer d'habitation. (La conclusion de l'épisode fut pour les 3 morts l'identification, et pour quelques vivants le violon.) Rolling Eyes

It was May 18, the second-to-last day of the archaeological field school. I had twenty students digging a site on Dewees, a barrier island north of Charleston, South Carolina.
I also had a journalist. With the IQ of plankton.
On était le 18 mai, l'avant-dernier jour du chantier universitaire archéologique. Je comptais vingt étudiants à fouiller un site à Dewees, une île barrière au nord de Charleston, Caroline du Sud.
Je comptais aussi un journaliste. Avec un QI de plancton.

On était le 18 mai, l'avant-dernier jour du stage d'archéologie.
Mon groupe comptait 20 étudiants pour fouiller un site à Dewees, un cordon littoral au nord de Charleston, en Caroline du Sud.
Il comptait aussi un journaliste. AU QI d'un plancton.


"Sixteen bodies?" Plankton pulled a spiral notebook as his brain strobed visions of Dahmer and Bundy. "Vics ID'd ?"
"The graves are prehistorique."
Two eyes rolled up, narrowed under puffy lids.
"Old Indians?"
"Native Americans."
"They got me covering dead Indians ?" No political correctness prize for this guy.
"They?" Icy.
"The Moultrie News."
I floated a brow.
"East Cooper community paper."
-Seize corps ? Plancton sortit un carnet à spirale, son esprit projetant déjà des images de Dahmer et Bundy. Identification ?
-Ce sont des tombes préhistoriques.
Deux yeux roulèrent au ciel et se plissèrent sous d'épais cils. [Hérissés ?]
-De vieux Indiens [/ autochtones] ?
-Amérindiens. [/ Indiens d'Amérique.]
-Ils me font couvrir des Indiens morts ?
Le type ne gagnerait pas le prix du politiquement correct.
-Ils ?
Ton glacial.
-Le Moultrie News.
Je haussai un sourcil.
-Le journal des habitants d'East Cooper.

-Seize corps? Plancton sortit un carnet à spirale, son cerveau lui projetant en qq secondes un diaporama des exploits criminels de Dahmer et Bundy.Identification?
-Ce sont des tombes préhistoriques.
Il leva les yeux au ciel, deux yeux rapetis par ses paupières boursouflées.
-Des primitifs?
-Des Amérindiens
-On m'a envoyé couvrir des Indiens morts? Lui, il serait pas nominé à dans la catégorie du politiquement correct.
-On? Ton glacial.
-Le Moultrie News
Je haussai un sourcil.
-Le bulletin d'informations locales d'East Cooper.



Charleston, as Rhett told Scarlett, is a city marked by the genial grace of days gone by. Its heart is the Peninsula, a district of antebellum homes, cobbled streets, and outdoor markets bounded by the Ashley and Cooper rivers. Charlestonians define their turf by these waterways.
Charleston, pour reprendre ce que Rhett dit à Scarlett, est une ville caractérisée par la grâce bienveillante du temps qui passe. Son cœur, la Péninsule, est un quartier de maisons construites avant la guerre (de Sécession ?) et traversé par des rues pavées où des marchés de plein air sont bornés par les rivières Ashley et Cooper. Les habitants (Charlestoniens ?) délimitent leur territoire en fonction de ces voies [navigables].
La ville de Charleston -on l'apprend de la bouche de Rhett dans Autant en emporte le vent- vit dans la grâce bienveillante des jours envolés.
Son coeur, c'est la Péninsule, un quartier/ensemble de maisons que la guerre de Sécession n'avait pas détruites, de rues pavées,
et de marchés de plein air bornés par les rivières/fleuves Ashley et Cooper. Les habitants de Charleston faisaient de ces deux canaux les marques de leur territoire.


Neighborhoods are referred to as West Ashley or East Cooper, the latter including Mount Pleasant, and three islands, Sullivans, the isle of Palms, and Dewees. I assumed Plankton's paper covered that beat.
Les secteurs sont appelés West Ashley ou East Cooper, ce dernier incluant le Mont Plaisant et trois îles : Sullivans, l'île de Palms et Dewees. J'en déduisis que le journal de Plancton couvrait cette partie.
Les environs portaient les noms de West Ashley et d'East Cooper, ce dernier étant composé de Mount Pleasant et des trois îles suivantes: Sullivans, L'îlôt de Palms, et Dewees.
J'en déduisis que le bulletin du Plancton couvrait ce coin/ce secteur.


"And you are ?" I asked.
"Homer Winborne."
With his five o'clock shadow and fast food paunch, the guy looked more like Homer Simpson.
-Et vous êtes ? demandai-je.
-Homer Winborne.
Si on considérait son ombre de cinq heures de l'après-midi et son ventre nourri de fast-food, le type ressemblait plutôt à Homer Simpson.

Et vous êtes? demandai-je.
-Homer Winborne.
Ce type, avec sa barbe de 4 jours et sa grosse bedaine à hamburger, c'était plus Homer Simpson...

Voilaaaaaaaa
Bon pour les abbréviations et les fautes, siouplait, dites rien...(mais pourquoi je ressens soudain la présence de Killjoy, l'esprit rabat-joie? Mr. Green )


Dernière édition par Adler le 15/06/2011 15:15:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Challenger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2007
Messages: 391

MessagePosté le: 21/03/2007 15:03:21    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Eh non, Killjoy n'a pas grand chose à critiquer pour l'instant. Sûrement aussi parce que c'est quand même un scandaaaaaaale de ne pas avoir cherché si five o'clock shadow n'était pas une expression toute faite. Ce livre adore les barbes mal rasées d'ailleurs parce qu'à un moment (à plusieurs même, sûrement du fait de son métier -que je suis perspicace-) notre chère héroïne enfile une scrubs, autrement dit une blouse de travail. Et si, si, y a un lien avec barbe, parce qu'une des 1545874 significations de scrub est "barbe de trois jours". Mr. Green

Notez au passage à quel point on peut faire dire tout et son contraire à une même expression (je pense ici au "wrap up" -d'ailleurs "wrap-up" veut dire récapitulation donc ça colle ^^)
Ce texte est un grand moment de prise de tête, d'énervements, de discussions stupides aussi pour essayer de décompresser et de consultage voire consultation de cartes pour comprendre la différence entre un lido et une lagune. Mr. Green

Sans compter les discussions sur la culture américaine des français (notamment pour Dahmer et Bundy : étoffement comme dirait l'autre et pour Autant en emporte le vent).

Sinon je suis fan de ta bedaine à hamburger. ^^

_________________
"I feel trapped. Like a moth, in a bath."
Revenir en haut
Chandeleur


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2007
Messages: 19
Localisation: un endroit

MessagePosté le: 22/03/2007 14:39:12    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Challenger a écrit:
notre chère héroïne enfile une scrubs, autrement dit une blouse de travail. Et si, si, y a un lien avec barbe, parce qu'une des 1545874 significations de scrub est "barbe de trois jours".


oh... my... god!!! (oui je regarde Friends en ce moment Rolling Eyes ) je viens de comprendre la signification du titre de cette magnifique série américaine que j'adoooooooooooooooooore trop : Scrubs ^^!!! parce que évidemment ils ont des blouses, et même qu'un personnage a en effet toujours une barbe de 3 jours ^^
ah là là, c'est ça d'avoir un dictionnaire tout pourri qui donne des sens tout aussi merdiques ^^
_________________
le latin... c'est bien, surtout les versions... de Cicéron ^^
Revenir en haut
KolemiKaleo


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2007
Messages: 41
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: 22/03/2007 14:59:41    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Bienvenu au club des gens qui ont depuis longtemps abandonné tout espoir de trouver un jour un dico qui répondent à leurs attentes...

Tiens d'ailleurs, hors-sujet total, quelqu'un aurait-il l'aimabilité de me donner une traduction exacte de "git" en français ? Je sais ce que ca veut dire par la pratique, mais je serais incapable de le traduire...
Revenir en haut
Challenger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2007
Messages: 391

MessagePosté le: 22/03/2007 18:31:29    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Chez moi, "git" a toujours été égal à "crétin" (non, non, pas crétine, chacun sait que seul un mec peut être crétin Mr. Green Bon, ok, c'est pas vrai). Si la foule de ce forum confirme ma traduction, on pourra raisonnablement penser que je n'ai pas tout à fait tort. Voire que j'ai peut-être raison.

Mais à mon avis, comme la plupart des mots, il y a 5567788 significations. ^^

Et pour Scrubs, j'ai fait une réflexion du même type à un de mes murs : aaaah d'où le Scrubs de Scrubs ! Je me suis soudainement sentie très proche d'un dictionnaire tout pourri qui donne des sens tout aussi merdiques car au moins, il est composé de mots. Alors qu'un mur, c'est moins garanti. D'ailleurs, il ne m'a toujours pas répondu.
_________________
"I feel trapped. Like a moth, in a bath."
Revenir en haut
KolemiKaleo


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2007
Messages: 41
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: 22/03/2007 19:43:06    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Citation:
Chez moi, "git" a toujours été égal à "crétin" (non, non, pas crétine, chacun sait que seul un mec peut être crétin Bon, ok, c'est pas vrai). Si la foule de ce forum confirme ma traduction, on pourra raisonnablement penser que je n'ai pas tout à fait tort. Voire que j'ai peut-être raison.


Moi j'aurais plus simplement dit "abruti" ou à la rigueur "con", c'est le truc le plus courant qui s'en rapproche non ? Parce que je sais pas vous mais moi je traite plus souvent mes amis de "con" que de "cretin" ou d'"abruti" (oui oui, ils sont toujours mes amis Mr. Green )

Citation:
Mais à mon avis, comme la plupart des mots, il y a 5567788 significations. ^^


C'est très probable.

Citation:
Et pour Scrubs, j'ai fait une réflexion du même type à un de mes murs : aaaah d'où le Scrubs de Scrubs ! Je me suis soudainement sentie très proche d'un dictionnaire tout pourri qui donne des sens tout aussi merdiques car au moins, il est composé de mots. Alors qu'un mur, c'est moins garanti. D'ailleurs, il ne m'a toujours pas répondu.


Tape le. A ma connaissance, c'est le meilleur moyen pour le faire parler.
Revenir en haut
Adler
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2007
Messages: 350
Localisation: P3X-500

MessagePosté le: 23/03/2007 02:02:34    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Jsais plus où j'ai vu ça, mais "git" c'est "con" je crois...

Bon pour ce qui est de ton deuxième extrait, voila mes réponses:

    "ce caractère déclenche une réaction excessive"--> Même si trigger veut dire ça, jsais pas pour quoi, mais je trouve que "déclenche" est mouorf...Alors j'avais penser à 2 trucs, soit on reste dans le vocabulaire scientifique avec "activer", soit ya "provoquer" qui est -je pense- plus employer...

    Aprèèès...Le "lapses": jsais pas toi, mais je vois Temperance Brennan comme qqun qui se veut toujours fort. Donc je trouve que faiblesse, ou, ptêt mieux, "faux-pas"...Enfin jsais paaaas, c'est juste un sentiment^^.

    Le "resent", je crois que moi, j'écrirai un truc genre "Et je DETESTE les personnes capables blablabla, pour bien mettre en avant le "resent", qui est plus fort que detester en français, non?

    "enclencher cet interrupteur", j'adore le "enclencher", par contre je cherche désespéremment ce qu'on enclenche plus généralement: une manette, un mécanisme? Enfin voila mon interrogation interne Mr. Green

    Rhalala,l'article bénin, comment il m'a pris le chou lui aussi...Faut que je retrouve ce que j'avais trouvé...Ah oui: "L'article n'était pas mortel.". Bon en fait ma solution pue. Quelqu'un a une autre idée?

    "Winborne was doing his job and he outmaneuvered us. " Vil anglais, je vais devenir chauve à cause de cette langue...Bon alors je voulais garder l'idée de "manoeuvre", même si jaime bien l'idée d'être battu sur son propre terrain...
    "Winborne ne faisait que son travail, et avait bien manoeuvrer pour nous avoir en beauté."

    Aprèèès pour ce qui est de la description, je la remets, parce que je vais en reparler plus^^
    I straightened and stared at myself in the mirror, assessing.
    Hazel eyes, bright, some would say intense.
    Crow's-feet at the corners, but still my best feature.
    High cheekbones, nose a bit on the small side. Jaw holding firm. A few grey hairs, but the honey-brown still in charge.
    I stepped back for my full body view.
    Five-five. One twenty.
    Overall, not bad for an odometer reading forty plus.

    Je me redressai et m'observai dans la glace, en juge.
    Des yeux noisettes, brillants, intenses diraient certains.
    Quelques rides au coin des yeux mais toujours mon meilleur visage.
    Des pommettes hautes, un nez légèrement ????. Une mâchoire fermement accrochée.
    Quelques cheveux gris mais le marron tirant sur une couleur de miel est toujours le patron.
    Je reculai pour voir tout mon corps.
    Un mètre soixante-sept. Cinquante-quatre kilos cinq cents.
    Dans l'ensemble, pas si mal quand le compteur affiche plus de quarante.

    Remarque: le "assessing" je le traduirais bien comme ça: "l'oeil critique", comme le critique d'art...


    Je pense que "Crows-feet" ce sont les pattes-d'oie nan? "QQ pattes-d'oie au coin des yeux", ça va, je pense pas que seuls les sexagénaires me comprennent là, hein? Hein? HEIN?

    Bon allez, voici la trad du Professeur avec mes changements, jvais pas y passer 3 plombes:
    Je me redressai et m'observai dans la glace, l'oeil critique.
    Des yeux noisettes, brillants, intenses diraient certains.
    Quelques pattes-d'oie au coin des yeux mais des traits toujours bien dessinés.
    Des pommettes hautes, un nez légèrement trop petit. Une mâchoire qui tient bon. Deux-trois cheveux gris opprimés/dominés par une immense majorité de cheveux brun miel.
    Je reculai pour me voir de plein-pied :
    Un mètre soixante-sept. Cinquante-quatre kilos cinq cents.
    Dans l'ensemble, pas si mal quand le compteur biologique indique la quarantaine...


Dernière édition par Adler le 15/06/2011 15:16:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Challenger
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2007
Messages: 391

MessagePosté le: 23/03/2007 15:40:27    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach Répondre en citant
Bon alors, je vais reprendre que le deuxième extrait. Histoire d'expliquer un peu mes (absences de) raisonnement par moments et de poser aussi des questions existentielles.

Adler a écrit:
"ce caractère déclenche une réaction excessive"--> Même si trigger veut dire ça, jsais pas pour quoi, mais je trouve que "déclenche" est mouorf...Alors j'avais penser à 2 trucs, soit on reste dans le vocabulaire scientifique avec "activer", soit ya "provoquer" qui est -je pense- plus employer...

Sinon je crois que je viens de retrouver le mot que j'avais cherché sur le coup : engendrer. Sauf qu'on doit rarement dire qu'un caractère engendre quelque chose. C'est là que j'aurais aimé être totalement bilingue pour savoir aussi ce qui se dit vraiment. Par exemple, est-ce qu'il est naturel pour un américain d'utiliser "trigger" avec un caractère ? M'enfin, on ne le saura jamais.

J'aime bien "activer" pour les mêmes raisons scientifiques que tu avances.

Adler a écrit:
Aprèèès...Le "lapses": jsais pas toi, mais je vois Temperance Brennan comme qqun qui se veut toujours fort. Donc je trouve que faiblesse, ou, ptêt mieux, "faux-pas"...Enfin jsais paaaas, c'est juste un sentiment^^.

Ouais, faux pas j'aime bien. J'avais mis défaillance (y avait déficience aussi) à cause de son côté mécanique dans cette description. Une voiture fera pas de faux pas…En fait, je crois que la question est aussi de savoir (si tant est que ce soit possible) à partir de quel moment elle débloque. Si le coup de l'odometer est isolé ou s'il est dans la continuité du reste…

Adler a écrit:
Le "resent", je crois que moi, j'écrirai un truc genre "Et je DETESTE les personnes capables blablabla, pour bien mettre en avant le "resent", qui est plus fort que détester en français, non?

J'exècre ? Elle dirait ça ? Hmmm…nan, ptêt pas. Mais les majuscules j'aime bien aussi. Sauf que moi j'avais privilégié le côté en vouloir à quelqu'un, garder rancune ( Rolling Eyes ) au fait de détester. Chais pas, un côté plus "durable" que détester. Revenge...

Adler a écrit:
"enclencher cet interrupteur", j'adore le "enclencher", par contre je cherche desespéremment ce qu'on enclenche plus généralement: une manette, un mécanisme? Enfin voila mon interrogation interne

Je crois qu'en général on enclenche un appareil ou une action. Interrupteur j'aimais pas trop mais je trouve pas autre chose en fait. J'avais vraiment l'idée du bouton on/off dans sa tête. En mode on ça donne "jpeux le taper ?". Mr. Green

Adler a écrit:
Rhalala, l'article bénin, comment il m'a pris le chou lui aussi...Faut que je retrouve ce que j'avais trouvé...Ah oui: "L'article n'était pas mortel.". Bon en fait ma solution pue. Quelqu'un a une autre idée?

J'avoue que l'article bénin est un peu trop étatique à mon goût. Et qu'on s'est pris la tête dessus…Le problème du "n'était pas mortel", c'est que malgré tout, ça semble un niveau au-dessus de "bénin" (en plus clair : pas mortel mais peut-être dangereux quand même). Inoffensif ? Anodin ?

Adler a écrit:
"Winborne was doing his job and he outmaneuvered us. " Vil anglais, je vais devenir chauve à cause de cette langue...Bon alors je voulais garder l'idée de "manœuvre", même si jaime bien l'idée d'être battu sur son propre terrain...
"Winborne ne faisait que son travail, et avait bien manœuvrer pour nous avoir en beauté."

L'une des phrases qui m'a le plus embêtée dans cet extrait. ^^

J'avoue que je trouve difficile de garder "manœuvre" en ayant connaissance du texte original. Par contre, pour rester dans le militaire on pourrait parler d'"opération" peut-être ? Quelque chose du style "Winborne ne faisait que son travail et sa dernière opération nous avait eus en beauté." D'ailleurs avec ce type de phrase, on pourrait garder "manœuvre"…
Bon je teste :
"Winborne ne faisait que son travail et sa dernière manœuvre/opération nous avait surpassés/surclassés en beauté".
Je suis pas sûre que ça se dise mais j'aimais bien l'idée de trouver un verbe français surquelque chose pour rendre outmaneuvered.

Adler a écrit:
Deux-trois cheveux gris opprimés/dominés par une immense majorité de cheveux brun miel.


Ton opprimé est délicat Mr. Green : tout dépend quel point de vue on considère. Bien que j'aime l'idée de s'ériger en défenseurs des cheveux gris, je pense qu'on préfère garder sa couleur originale. Même si j'avoue que le "in charge" peut faire pencher du côté de l'oppression (ça dépend aussi de tes rapports avec tes patrons. Ahem…).

Edit : c'est fou le nombre de choses que j'avoue dans ce message...
_________________
"I feel trapped. Like a moth, in a bath."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/10/2017 04:42:52    Sujet du message: Buried Body on Barrier Beach
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Requiem cum libro Index du Forum // Traduction // Mise en pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com